Les ghats à l’aube – Bénarès, Inde 1974

200,00

Tirage papier argentique d’époque
Format : 18 x 24 cm
Photo : S.Julienne

Catégorie :

Description

A l’aube ce matin là dans le dédale des ruelles de Bénarès en passant devant un temple se trouvait un vendeur de fleurs.Ces ruelles, très peu larges permettent juste de croiser un autre piéton et de contourner ce vendeur assis sur une chaise et ses fleurs posées sur une petite table. Sans y penser vraiment je me suis légèrement penché attiré par le parfum. Le type s’est levé comme un diable de sa boite, rouge de colère en me criant dessus.J’ai fini par comprendre que ces fleurs étaient destinées au dieu Shiva et que je venais, sans honte aucune, en voler la partie la plus précieuse : le parfum. J’avais bien dormi.Dans ma chambre les margouillats et le gecko m’avaient bien protégé des moustiques, les allumés du temple sur lequel donnait ma fenêtre n’avaient pas trop hurlé leurs psalmodies et les singes ne m’avaient pas volé mon linge à sécher oublié sur le fil. Une belle journée à commencer sur les ghats en bordure du Gange.